Tendance issue du Grand courant

RIEN NE SE PERD TOUT SE TRANSFORME (et même plus)

 

De nombreux projets, y compris la création de nouveaux processus
de fabrication, tentent de réduire la pollution de l’environnement.
Grâce à ces innovations écologiques, les entreprises et les consommateurs ont maintenant beaucoup plus d’alternatives durables.

 

Matières organiques
Les créateurs de mode se font pionniers de matières organiques, véritables alternatives aux matières animales. Depuis Stella McCartney qui a toujours été engagée en utilisant du cuir végétal pour ses collections, on voit émerger de nouveaux procédés : cuir biologique à partir de micro-organismes, fibre d’ananas, champignons, filatures
de soie d’araignée (sans araignée)… L’industrie du luxe teste ainsi les versions alternatives de nos textiles pour évoquer la mode de demain.

 

Un rhum durable ?
La marque Navy Rum, Fitzroy, a eu l’idée de transformer les déchets
de la mer du Nord en emballages de boissons alcoolisées.
Ils ont donc créé la première étiquette de rhum durable « From Waste to Wasted ». C’est l’opportunité de boire (modérément) et de nettoyer l’océan en même temps !

 

 

Champignons magiques
Et si le renouveau du conditionnement venait de la nature ? La société américaine Ecovative a mis au point un emballage révolutionnaire à base de champignons qui pourrait être adopté par le géant Ikea.
Les champignons pourraient remplacer les matières plastiques et le polystyrène utilisés habituellement dans les cartons de livraison de la marque. Un challenge à relever pour un impact positif sur les individus et la planète.

 

Glowee
La jeune entrepreneure française Sandra Rey a créé Glowee, une start-up innovante pour éclairer nos vies sans utiliser d’électricité. Grâce à la bioluminescence, c’est-à-dire la production naturelle de lumière par des bactéries, elle pourrait demain éclairer les vitrines des magasins et les espaces publics la nuit. Le MIT Technology Review a récompensée sa start-up, comme l’une des plus innovantes créées par des jeunes de moins de 35 ans.

 

Encre de chine
A Hong-Kong, la marque de bière Tiger Beer a développé une innovation écologique : après avoir récupéré les suies issues des pots d’échappement des véhicules et des cheminées d’usine, elle les a transformées en encre, appelée Air-Ink. La pollution devient ainsi une ressource artistique pour les artistes urbains.

Scroll Up